Comment éviter de se faire voler son vélo

Antivol pour véloPédaler, c’est bon pour la santé et la planète ! C’est aussi très pratique et souvent plus rapide que la voiture en ville, grâce aux pistes cyclables ! Mais il peut arriver qu’on se fasse voler son vélo. J’en ai fait la – mauvaise – expérience. Depuis, j’ai acheté un vélo d’occasion et, celui-là, je compte bien ne pas me le faire chiper ! Voici comment je vais être bien responsable, de mon vélo et de la planète (notez quand même que je suivais déjà nombre de ces conseils 😉 ).

La 1ère chose à faire est de bien attacher son vélo à un point fixe, idéalement un rack prévu à cet effet (sinon à un poteau, une clôture…). Le mieux est d’attacher le cadre et au moins la roue avant (elle se démonte plus facilement que la roue arrière).

Deuxièmement, il faut choisir un bon antivol. Il peut être lourd, mais s’il se révèle plus efficace, ça vaut le coup ! En général, les antivols en U sont meilleurs que les autres (sinon, vous pouvez regarder sur le site de la FUB). Pensez aussi à mettre un petit antivol entre votre cadre et votre selle, tellement facile à enlever !

Ensuite, il faut se poser la question du lieu où l’on attache son vélo : fréquenté ou pas ? J’ai tendance à choisir les endroits fréquentés et illuminés (pas toujours à raison, c’est dans ce type d’endroit que je me suis fait voler mon vélo). Certains considèrent que la concentration de vélos, plutôt que d’être une protection pour les propriétaires, constitue plutôt une attraction pour les voleurs. Je n’ai pas de réponses fermes, cela dépend probablement un peu des endroits… Si vous avez des conseils, je suis preneuse 🙂

Par ailleurs, le marquage Bicycode consiste à graver un numéro sur le cadre du vélo. Il y a 2 avantages : si votre vélo est volé, son propriétaire (vous !) sera plus facilement retrouvé ; et le marquage indélébile décourage les voleurs.

Enfin, pour celles et ceux qui évoluent dans l’une des villes – de plus en plus nombreuses – dans laquelle a été mis en place un système de partage de vélos, une bonne solution consiste à prendre un abonnement et à utiliser le service. Là vous ne risquez pas de vous faire voler puisque vous n’êtes pas propriétaire !

Voilà, j’espère que ces conseils seront utiles. Je crois que la solution proposée par Conrad n’existe que dans une publicité : il s’agit d’un antivol qui permet de mettre son vélo en hauteur. Regardez :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *