Les ingrédients à éviter

ingrédients produits

Dans la continuité des bonnes résolutions écologiques, nous avions parlé de faire attention à la composition des produits que vous achetez.

 

Il y a beaucoup de cosmétiques et de soins qui contiennent encore des perturbateurs endocriniens, des allergènes, des substances irritables, des éléments cancérigènes et autres neurotoxiques… Un vrai cocktail explosif qui vient interférer avec les hormones et qui provoque des effets néfastes sur la croissance et la fertilité, ou encore des maladies graves.

 

Voici une liste qui vous permettra de détecter les éléments nocifs d’une composition et qui peut vous décider à faire un gros tri dans votre placard ! Plus fort encore, ne les cherchez pas dans nos produits de soins et d’hygiène, il n’y en a aucun !

 

Les noms sont un peu « barbares » mais ils sont importants à retenir. Vous pouvez aussi utiliser les applications Yuca ou QuelCosmetic  qui vous donneront des indications quand vous scannerez un produit.

 

Ne consommez pas : 

 

  • Les Amoniums quaternaires : ils fonctionnent comme les silicones. Vous retrouverez dans leur noms les extaits -monium ou -konium par exemple.
  • Le Cocamidopropyl Bétaine et Lauramidopropyl Betaine. Ils peuvent réagir avec d’autres substances et former des nitrosamines cancérigènes. Ils ajustent le PH des produits, les font mousser et leur donnent une texture crémeuse. On les trouvent dans les produits hydratants et les gels douche.
  • l’EDTA, iritant et polluant.
  • Les Huiles Minérales qui provoquent des réactions cutanées comme par exemple :  paraffinum liquidum, petrolatum, mineral oil, …
  • Le Méthylisothiazolinone, irritant de première catégorie. Il se présent sous son nom d’origine ou encore sous la version courte MIT
  • Le Méthyldibromo Glutaronitrile : conservateur allergisant
  • Les Parabens, BHA, BHT, qu’on ne présente plus pour leurs risques cancérigènes et de perturbateurs endocriniens. Identifiez le mot paraben en entier ou en morceau dans la formule, mais aussi les préfixes  -butylhy
  • Le Phénoxyétanol : solvant ultra toxique qui se présente sous son nom mais aussi sous le nom de phénoxytol
  • Les Phénols : ce sont des mélangeurs. Grâce à eux, certains liquides qui ne se mélangent pas au départ, deviennent utilisables.
  • Les Sels d’aluminium : leur impact négatif sur le fonctionnement hormonal est mis en évidence depuis plusieurs années. Vous les reconnaîtrez facilement en identifiant le mot aluminium.
  • Les Silicones et autres agents occlusifs, néfastes pour la peau et l’environnement. Ce sont des agents texturants. Pour faire simple, toutes les terminaisons en -one ou -ane
  • Les Sulfates et PEG : ils sont fabriqués en utilisant un gaz dangereux, polluant et cancérigène. Attention, ils sont nombreux :  sodium laureth sulfate, laurylsulfate de sodium, ammonium laureth sulfate, dimethicone copolyol, ceteareth-60 myristyl glycol, PEG, PPG, cellulose, crosspolymer, polypropylène…

Si vous voulez aller plus loin sur le sujet, nous vous recommandons le livre de notre ami Julien Kaïbeck : Adoptez la Slow Cosmétique.

Si vous souhaitez consommer sans risque, rendez-vous sur notre site 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *