Maud Siegel – Savonnerie L’Esperluète

Fondatrice de L’Esperluète et partenaire de Fun’Ethic, Maud Siegel est artisan-savonnière. Maud y crée depuis février 2016 des savons bio surgras issus de la saponification à froid, 100 % naturels et fabriqués à Strasbourg. Elle a répondu à quelques unes de nos questions !

 

Parcours et formations

Au lycée alors que j’étais en première S, j’étais toujours enthousiasme à l’idée de suivre mes cours optionnels de sciences car il s’agissait de cas pratiques (développement photo, culture de moisissures dans le réfrigérateur de mes parents…) beaucoup plus intéressants que les équations de mes cours théoriques. Post bac, j’ai poursuivi mes études dans le graphisme et le design. Néanmoins, j’ai toujours gardé cet esprit d’apprentie-sorcière !

Je suis devenue graphiste freelance, puis graphiste en agence, et plus récemment, responsable communication dans l’immobilier à mi-temps depuis le démarrage de mon entreprise. C’est donc un univers très éloigné de mon activité de fabrication de savons et cosmétiques mais qui a l’avantage de m’éviter les frais d’une agence de communication.

Pour compléter mes connaissances dans le domaine de la cosmétique, j’ai suivi des formations en saponification à froid à l’Université Européenne des Senteurs et des Saveurs et en cosmétique avec Christine de La révolution cosmétique ou encore avec Dr Humana.

 

 

 

Création du laboratoire – atelier

C’est la concrétisation d’un projet de vie qui me permet d’allier valeurs, passion et travail. À coté de mon atelier (oui, je préfère ce terme au mot laboratoire car c’est un travail artisanal), j’ai une activité très cérébrale qui me fait passer des heures devant mon ordinateur.
Fabriquer des savons et des cosmétiques avec mes mains me permet de matérialiser mon travail et de revenir au concret. Fabriquer du savon et plus généralement des cosmétiques demande de la méthode et de la concentration. C’est un peu ma méditation !

logo-lesperluete-226

 

L’Esperluète et Fun’Ethic

Maud et MartineAu départ, j’ai rencontré Martine et Olaf pour les conseiller dans le choix de leur prestataire pour la fabrication de leurs savons. Dès notre première rencontre, le courant est passé. Notre philosophie de travail est très proche. Nos valeurs sont les mêmes : mettre l’humain au cœur de notre travail et travailler dans le respect de l’environnement.

 

Il ne s’agit donc pas uniquement d’un échange client/fournisseur. Nous sommes de VRAIS partenaires de travail et nous travaillons en toute transparence. Nous échangeons beaucoup, que ce soit au sujet des savons mais également des problématiques de l’entrepreneuriat. Martine et Olaf m’ont largement conseillé dans ma création d’entreprise, sans compter que notre collaboration m’a permis d’avoir un appui supplémentaire dans l’obtention de mon prêt bancaire.

Et puis souvent, cette relation dépasse même la sphère professionnelle. Par exemple, Martine me donne plein de « bons conseils de maman expérimentée ».

 

 

Étapes de fabrication d’un savon à froid

Contrairement aux savons fabriqués à partir de bondillons, un savon fabriqué par saponification à froid demande beaucoup de temps. Cela m’a appris la patience. Une vraie thérapie !

Tout d’abord, il faut préparer tous les ingrédients. Je pèse chacun d’entre eux et j’enregistre toutes mes pesées ainsi que le nom des fournisseurs, les numéros de lot des ingrédients, etc. pour avoir une traçabilité complète. Les beurres sont mis à fondre pendant que la solution de soude refroidie. Vient ensuite la phase de fabrication à proprement parler avec le mélange des ingrédients et le démarrage du processus de saponification. Une fois la « trace » obtenue, je verse le mélange dans les moules.

Au bout d’environ 24h, je démoule les savons pour les couper en barre. Soit de suite, soit le lendemain, je découpe les barres en pains de savon qui sont mis en cure pendant 4 semaines. La saponification va se terminer doucement durant cette période et les savons vont lentement sécher.

Après 4 semaines c’est la libération du lot : vérification du poids des savons, vérification du pH et emballage.

 

Les parfums des savons

Pour les parfums de mes savons, je ne travaille qu’avec des huiles essentielles, pour la plupart bio.

J’avoue ne pas forcément chercher de l’inspiration dans un thème donné… Régulièrement, je sens mes huiles essentielles, je feuillette mes catalogues fournisseurs et je demande des échantillons ou je découvre une nouvelle huile essentielle sur le stand d’un producteur d’huiles essentielles. C’est là que la réflexion commence. L’idée germe peu à peu dans ma tête. Mentalement, j’imagine des combinaisons. Parfois, c’est rapide, parfois cela met des semaines. Souvent, le nom de mon savon émerge en même temps.

Et puis vient le moment de tester. D’abord, je fais un test en matérialisant mon parfum à l’aide de gouttes d’huiles essentielles. Si le mélange me plaît, je passe à la phase test en fabricant un savon. Sinon, j’améliore ou je recommence ma réflexion.
Parfois c’est un succès, parfois pas.

Et puis, il ne faut pas oublier que les huiles essentielles sont réglementées. Il peut arriver que le parfum me plaise mais que réglementairement, cela ne soit pas possible…

 

 

Ses projets pour ses savons L’Esperluète

Actuellement, je n’ai qu’une seule recette dans ma gamme. D’ici septembre, 6 nouvelles recettes viendront la compléter. À cela s’ajouteront 7 nouveaux soins cosmétiques également dont certains formulés spécifiquement pour les peaux sensibles et fragiles dont celles des enfants. Un savon sur le thème de l’Alsace est également attendu pour septembre.

Pour le moment, les Dossiers d’Informations Produit sont en cours. J’attends donc l’aval de mon consultant pour lancer la production. Viendra ensuite le temps de l’évaluation des cosmétiques par Ecocert et la réalisation des emballages.

Avec une gamme complète, je vais pouvoir démarrer les salons avec une première date en septembre lors de la Foire Européenne de Strasbourg. Je me concentrerai alors sur la commercialisation.

L’année prochaine, j’espère proposer une ou deux nouveautés qui germent déjà dans ma tête !

Shares 0

2 commentaires sur “Maud Siegel – Savonnerie L’Esperluète

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *