Réflexion du jour

Photo Supermarché

BIO, un mot que l’on entend maintenant tous les jours, que l’on voit partout et tout le temps, généralement en VERT.

 

Tout le monde en veut et par conséquent tout le monde s’y met ; même les multinationales, celles-là mêmes qui ont toujours fait comme si le BIO n’existait pas. En fait, pour elles, le mot BIO n’a pas le même sens que pour d’autres.

 

Pour nous, le mot BIO vient de Biologique ; il véhicule à lui seul toute une série d’atouts : naturel, absence de chimie, sain, éthique, développement durable et bien d’autres encore.

 

Pour ceux qui se mettent maintenant soudainement au BIO, ce n’est pas toujours par prise de conscience, même tardive, de l’intérêt personnel et général de prendre soin de soi et de la planète. Mais plutôt par appât du gain. Le marché grandit et va continuer à se développer et il est donc important d’aller chercher une part de marché.

 

D’ailleurs, pour les nouveaux entrants opportunistes, BIO n’est pas la première syllabe d’un mot mais l’abréviation de Business Important Obligatoire, à moins que ce ne soit Business Illégitime Oisif.

 

Mais, le pire dans tout cela, c’est que la puissance du marketing va leur permettre de s’imposer sur le marché, d’en devenir des acteurs incontournables … à moins que les consommateurs ne continuent à faire évoluer leurs habitudes de consommation et privilégient les marques qui proposent bien plus qu’un produit.

 

Devenez consom’acteurs !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *